wp-1487176653580.jpg

L’hypersensibilité est un trait de caractère et elle touche 20% de la population (dont 30% de HS sont extravertis et 70% de HS sont introvertis). Les 80 % restants sont composés de personnes moyennement sensibles ou peu sensibles. (E. Aron)

Encore peu connu, cette caractéristique  pourtant plus répandu que nous l’imaginons fait souffrir plusieurs personnes. Cette sensibilité extrême, n’étant pas comprise, dérange, elle est reprochée, ignorée, écrasée et étiquetée, jusqu’à pousser les hypersensibles à se sentir anormal et non équilibré psychologiquement.

Alors qu’en réalité, l’hypersensible est doté d’une faculté qui est celle de ressentir ce que les autres ne ressentent pas et de percevoir ce que d’autres ne perçoivent pas. Ils ressentent jusque dans la plus petite cellule de leurs corps. Les cinq sens sont extrêmement développés. Sans oublier qu’il y a également chez cet être un sixième sens puissant, qui est celui de l’instinct.

Plus une personne est sensible à ce qui l’entoure, plus elle a de chances d’être intelligente puisqu’elle perçoit de façon unique les choses. La personne hypersensible est différente, mais elle est normal et elle doit se considérer ainsi. Il ne s’agit pas d’une pathologie, ni d’un trouble mentale, mais d’un cadeau, qui fera son charme tout au long de son existence. Alors, à tous les hypersensibles, soyez fiers de l’être et ne le vivez pas dans la honte, ne vous isolez plus!

Pour certains ils sont plus fragile, ils peuvent avoir de la difficulté à faire des choix, surtout si ceux-ci risques de blesser d’autres personnes. Ressentant la douleur beaucoup plus intensément que les autres, ils ont tendances à se refermer sur eux-mêmes pour ne pas blesser autrui. Ils évitent les communications émotives et ils gardent pour eux leur point de vu. Ils peuvent même être très impressionnant et donner l’image de ne rien ressentir, comparativement à ceux qui l’exprime au et fort.

D’autres développent un côté artistique merveilleux en utilisant leurs intuitions et ils sont d’une créativité hors-pairs. Que ce soit dans l’art, la musique, l’écriture, ils sauront vous faire vibrer. Connaissant bien la profondeur de la douleur intérieure, ne soyez pas étonné de les retrouverez en relation d’aide, ils ont le don d’écoute et d’empathie bien développé en eux. Cette hypersensibilité leurs permettront d’aider et d’être vraiment efficace, à condition de ne pas entrer dans les émotions des autres.

Il y a des particularités qui peuvent aider à détecter l’hypersensibilité, voici un bref aperçu de ceux ci.

  • si vous détestez les conflits, à vous en rendre malade,
  • vous angoissez facilement,
  • les odeurs trop fortes vous donne la nausée,
  • les bruits trop fort vous perturbe,
  • vous êtes solitaire,
  • vous, vous isolez face aux situations stressantes,
  • les couleurs vives et flamboyantes attirent votre attention,
  • vous ressentez beaucoup le sens du toucher, par exemple une simple caresse sur le bras vous fait frissonner,
  • vous avez l’impression de ressentir les émotions des autres,
  • vous êtes attiré par la musique douce, l’art, l’écriture.

Vous, vous reconnaissez? vous êtes peut-être hypersensible. Soyez en heureux, vous avez gagné le gros lot et vous ressentez la vie plus fort!

Extrêmement gentils, ils sont la proie des manipulateurs et de ceux ceux qui jouent les victimes, ils ont la capacité pourtant bien développé de les ressentir, mais ils se laissent prendre au jeu de manipulation, pensant pouvoir sauver les autres. Ressentant la souffrance des autres, et nous savons que les manipulateurs sont souffrants, ils espèrent semer une étincelle d’amour dans le coeur des gens, mais ils peuvent aussi y laisser leurs plumes. Donc attention amis hypersensibles, gardez vos belles plumes pour voler et vivre haut et fort.

Les sensations qu’ils perçoivent les touchent de plein fouet et perturbent leur équilibre. C’est à ce niveau qu’ils doivent travailler le plus sur eux pour bien vivre avec ce trait de personnalité. Ils vont ressentir l’angoisse, le stress, la peur, la douleur physique, la douleur émotive à l’extrême. En contrepartie ils savent s’émerveiller des moindres petites choses, tel que le chant d’un oiseau, qui captera leur attention, la première fleur du printemps, les premières sensations de la chaleur du soleil, ils captent même la douceur du vent sur leur peau. Ils ressentent l’énergie qui est autour d’eux-mêmes, de façon inexplicable.

Ils peuvent tenter de fuir ce trop-plein émotionnel difficile à gérer dans les drogues, l’alcool, le sexe, la nourriture, pour calmer leur émotivité. Car en ressentant les émotions à la « puissance mille », les hypersensibles n’échappent pas aux émotions douloureuses et avec le temps, cette fausse insensibilité peut conduire à une certaine dureté, rigidité ou une froideur face aux situations et aux autres. Certains s’isolent du monde entier et tombent creux au fond d’un gouffre dans une dépression sévère.

Bien qu’ils apprécient la solitude, les hypersensibles sont dans la plupart des cas, des soutiens précieux pour leur entourage. Empathiques et attentifs, ils partagent autant les bonheurs, comme les douleurs. Leurs amis les décrivent comme des personnes sociables, heureuses, enjouées.

Leurs plus grandes peurs: l’abandon et la trahison. Ne jouez pas la comédie à une personne très sensible, ni à personne d’ailleurs et soyez vrai.

L’hypersensibilité : un calvaire à vivre ou un cadeau de la vie ? Pour Elaine Aron, « la sensibilité est tout sauf un défaut. Beaucoup de HSP sont souvent des travailleurs particulièrement créatifs et productifs, des partenaires attentifs et réfléchis, et les individus doués intellectuellement. »

Ce n’est pas toujours facile d’apprendre à apprivoiser sa sensibilité. En mai 2012, Marion Cotillard(actrice, mannequin et auteure-compositrice-interprète) déclarait lors d’une interview « J’ai toujours eu une grande sensibilité […] Heureusement, cette hypersensibilité aggravée est compensée par une nouvelle aptitude à rire de moi-même et de mes réactions émotives, qui peuvent être démesurées ». Une des bonnes attitudes à adopter serait en premier lieu serait de se permettre de prendre un certain recul avec soi-même pour s’observer.

Pensez-vous pouvoir être heureux tout en étant hypersensible? Saverio Tomasella (psychanalyste et écrivain) conclue « À partir du moment où nous ne cherchons plus à tout contrôler mentalement ou inversement à nous laisser envahir par les débordements émotionnels, nous pouvons être et vivre dans le réel. Il est alors possible d’oser dire qui nous sommes : ce que nous sentons, imaginons et pensons. Aussi n’est-ce pas un hasard de constater que plus notre sensibilité est développée, plus nous sommes vivants ».

En conclusion je vous partage le questionnaire d’E. Aron1 sur l’hypersensibilité, qui vous permettra de vous aider à savoir si vous êtes porteur du trait de sensibilité des processus sensoriels. Si tel est le cas, soyez fière d’être une personne qui ressent la vie dans chacune des cellules de son corps, votre instinct vous guide, vous connaissez plusieurs réponses avant les autres, puisque vous les percevez, les gens ne peuvent pas vraiment vous faire des cachettes, car vous les ressentez, la vie vous offre les plus belles merveilles et vous les voyez. L’Odeur des belles fleurs sont beaucoup plus prononcées pour vous et n’est-ce pas un peu magique d’avoir la chance de vivre aussi intensément la vie. Vous êtes en mesure de réaliser des belles et grandes choses. Allez-y et foncez!

Questionnaire d’E. Aron1

Répondez à chaque question en fonction de comment vous vous sentez personnellement. Si la phrase vous correspond très bien ou assez bien, comptez un point. Si la phrase ne vous correspond pas vraiment ou pas du tout, ne comptez aucun point. Les phrases sont écrites au féminin pour simplifier.

Répondre à chaque question sincèrement :

OUI si cela s’applique dans une certaine mesure à vous, NON si cela ne s’applique pas vraiment ou pas du tout.

  1. Je suis conscient des subtiles nuances de mon environnement oui / non
  2. L’humeur des autres me touche oui / non
  3. Je suis très sensible à la douleur oui / non
  4. J’ai besoin de me retirer pendant les journées frénétiques, soit au lit, soit dans une
    chambre obscurcie, soit dans tout endroit où je suis susceptible d’être tranquille et
    libéré de toute stimulation oui / non
  5. Je suis particulièrement sensible aux effets de la caféine oui / non
  6. Je suis facilement terrassé par les lumières violentes, les odeurs fortes, les tissus
    grossiers ou les sirènes proches oui / non
  7. J’ai une vie intérieure riche et complexe oui / non
  8. Le bruit me dérange oui / non
  9. Les arts et la musique suscitent en moi une émotion profonde oui / non
  10. Je suis une personne consciencieuse oui / non
  11. Je sursaute facilement oui / non
  12. Je m’énerve lorsque j’ai beaucoup à faire en peu de temps oui / non
  13. Lorsque les autres se sentent mal à l’aise dans leur environnement matériel, je sens en général ce que je dois faire pour les soulager (changer l’éclairage, proposer d’autres sièges) oui / non
  14. Je perds les pédales lorsqu’on essaie de me faire faire trop de choses à la fois oui / non
  15. J’essaie vraiment d’éviter de commettre des erreurs ou des oublis oui / non
  16. Je fais en sorte d’éviter les films et les émissions qui contiennent des scènes de
    violence oui / non
  17. Je m’énerve lorsque beaucoup de choses se passent autour de moi oui / non
  18. La faim provoque en moi une forte réaction, perturbe ma concentration et mon humeur oui / non
  19. Les changements qui se produisent dans ma vie m’ébranlent oui / non
  20. Je remarque et j’apprécie les parfums et les goûts délicats, les bruits doux, les subtiles œuvres d’art oui / non
  21. Je fais mon possible pour éviter les situations inquiétantes ou perturbatrices oui / non
  22. Lorsque je dois rivaliser avec d’autres ou lorsque l’on m’observe pendant que je
    travaille, je perds mon sang-froid et j’obtiens un résultat bien pire que lorsqu’on me
    laisse tranquille oui / non
  23. Lorsque j’étais enfant, mes parents ou mes enseignants semblaient me considérer
    comme sensible ou timide oui / non

Total de oui :

A partir de 14 réponses positives, on est probablement hypersensible (porteur du trait de sensibilité des processus sensoriels). Mais aucun test ne devrait avoir tant de poids qu’on base toute sa vie dessus. Si on se sent hypersensible mais on a moins de 14 points, on peut quand même agir en fonction de cette nouvelle information.

Si vous êtes aussi un chercheur de sensations (voir test sur la même page), il est possible que vous perdiez des points aux questions 12, 14, 17, 19 de ce test et que vous soyez malgré tout hypersensible. C’est à vous de voir si vous vous reconnaissez globalement dans les descriptions.